Actualités

[RENCONTRE]… avec Nicolas PETAIN, Directeur des Opération chez SII Lille

11/09/2018
[RENCONTRE]… avec Nicolas PETAIN, Directeur des Opération chez SII Lille

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je suis ingénieur CNAM et actuellement Directeur des Opérations chez SII Lille.

Avec plus de 25 ans dans l'ingénierie informatique j'ai pu piloter en tant que Directeur des Opérations ou Directeur Informatique, des projets de plus de 4000 J/H dans des environnements techniques complexes s'appuyant sur des architectures distribuées / SOA / SaaS. J'ai également piloté l'innovation dans plusieurs ESN.



Qu’est-ce que le projet Kolekto ?

Cette solution, mise en place par des ingénieurs SII, vise à améliorer les conditions de travail des opérateurs et la productivité pour les préparations de commandes en entrepôt ou magasin.

Concrètement, Kolekto propose un nouveau mode d’interface homme/technologie, permettant de relier les systèmes de commandes et logistiques (WMS) aux opérateurs en affichant des informations tout au long de leur parcours, en leur permettant d’interagir par gestes et en s’appuyant sur un ensemble de capteurs pour comprendre l’environnement.

Le prélèvement d’articles se fait ainsi sans aucune contrainte d’interaction avec le système, simplement grâce au regard et aux gestes naturels.

Les cas d’usage sont :
- Préparation de commandes pour les services Drive / entrepôts de la grande distribution
- Prélèvement d’articles dans les rayons d’un magasin pour des commandes « Click & Collect »

Les principales fonctionnalités sont :
- Affichage des articles à préparer, du parcours à suivre et du récapitulatif des commandes grâce à un casque à réalité augmentée Hololens de Microsoft.
- Reconnaissance des gestes élémentaires de l’opérateur : prélèvement d’un produit, dépôt du produit en carton ou palette, suppression d’un produit, clôture de commande, etc.
- Identification de l’environnement grâce à des capteurs (position, emplacement d’un produit)
- Instructions par son spatial.




Quel a été votre plus gros challenge sur ce projet ?

Le plus gros challenge a été d'optimiser le système de détection issu de la caméra sur le casque dont la résolution ne permettait pas une reconnaissance de code barre rapide dans un environnement avec une luminosité variable.

Etant donné que le produit, et le framework applicatif, sont en constante évolution, nous avons subi les changements de comportement issu des releases avec la nécessité de recoder des parties applicatives.

Le casque nécessite d'avoir de fortes compétences en modélisation 3D (usage de Unity) afin de gérer l'ergonomie applicative de façon optimale et efficace.

Les prochaines étapes ?

Plusieurs étapes devraient voir le jour :

- Mettre en place un network permettant à plusieurs Hololens de communiquer et de partager des données entre eux et ainsi de permettre l'usage d'une seule application dans un environnement multi-casques.
- Faciliter la mise en place des articles dans l'entrepôt ou le magasin par le biais du stockage en base via des coordonnées dans l'entrepôt (par exemple utiliser un système LIFI Philips dans l'entrepôt et des étiquettes connectées afin de récupérer la cartographie des positionnements produits)
- Travailler sur l'Hololens V2 quand il sortira mi 2019 afin d'optimiser notre applicatif via la puce intégrée dédiée à l'IA pour la reconnaissance d'objets.